le blog aux 1000 plumes.

le blog aux 1000 plumes.

Sorti de l'ombre. ( Celle dans enfant qui suite a un choc , se retrouve dans un monde issu de son imagination? de proposez un thème)

Elliot est un petit garçon de 6ans ,vif curieux et insouciant, comme tous les petits garçons de son âge .

   Il vit en Nouvelle-Ecosse avec ses parents .

C'est un enfant choyé , un peu surprotégé , le cadeau de la vie que ses parents n' attendaient plus .

   Le jour de sa naissance ,fut sans aucun doute , le jour le plus heureux pour son père .

                                                                      .......

  Les heures passent dans le petit salon attenant au corridor , a voir se succéder , médecins et nourrices , en attendant des nouvelles de son épouse et de l'enfant.

   Des heures a tourner, a prier le Dieu du ciel et de la vie que tout se passe bien...

   Que sa femme ne souffre pas trop,que le petit être a venir soit en bonne santé.

   Priant pour avoir un fils , il s'évade quelques secondes dans ses  reveries , se projetant dans un avenir entre hommes.

   Quand soudain, tiré de sa torpeur il entends enfin les pleurs du bébé.

   Le médecin dont l'aspect replet lui donne un air sympathique , qui inspire la confiance, s'avance vers le nouveau papa ,et  sourire aux lèvres, lui tends une main pour le féliciter:

   " Ha bravo Jack tout s'est bien passé!!dit-il en lui tapotant l'épaule d'un air sincère.

"vous pouvez y aller quand a moi , Je vous prie de m'excuser mais je dois vous quitter ,  un autre travail est en cours ce soir" puis il s'éclipse , désolé mais pressé .

   "Monsieur steward !!!! Monsieur steward !!!!c'est un garçon, un magnifique petit garçon !!!"

"Venez vite" murmura la nourrice a bout de souffle , la voix remplie d'autant de joie que d'angoisse.

Un garçon? un garçon?demanda-t-il sous le choc.. Articulant des mots qui semblent  perdent leur sens a mesure qu'il les répètent  .

il est si bouleversé par la nouvelle , qu'un moment lui est nécéssaire afin de reprendre ses esprits  ,et réaliser enfin que ca y'est, il a un fils 

    Son coeur bat si fort que sa poitrine en devient presque douloureuse . Il sent les larmes monter.

"Un fils"...murmurant ces  mots  tout bas , telle une bénédiction..."mon fils"...

"Comment va Madame ?"demande-t-il en se precipitant dans le couloir qui conduit à la chambre du fond.

   Ce même couloir , qu'il a traversé des milliers de fois , semble aujourd'hui particulièrement  interminable .

"Elle se repose Monsieur ,elle est très fatiguée." répond la nourrice toujours aussi essoufflée par l'agitation du moment.

   Il soupire de soulagement  avant d'arriver enfin devant  la chambre.

La nourrice pousse doucement la porte pour ne pas réveiller  la mère et l'enfant.

   Le père entre , et bien qu'un peu impressionné , il est surtout émerveillé par la beauté qui s'offre  a ses yeux.

   Son épouse tant aimé dort paisiblement ,tenant dans ses bras un petit linge blanc .

Elle semble si sereine .

   Le rayon du soleil  qui s'infiltre dans la chambre , en cette  fin de journée de juillet,  accentue encore plus le teint de porcelaine de son visage déjà pâle.

Les mèches de sa longue chevelure rousse ,posées délicatement  sur ses épaules semble l'habiller de lumière.

   Il se rappela avec émotions ,des années plus tôt, en être tombé éperdument tombé amoureux .

   Il s'approche avec précaution , du bout des doigts soulève légèrement  le linge dans lequel l'enfant est enveloppé .

   Jamais il n'a été plus ému devant pareille merveille, Il a tant prié pour ce fils qui n'arrivait pas . 

   Il ressemble véritablement  a un ange ,ses cheveux blonds roux lui entourent le visage tel une auréole de lumière.

Son nez, ses oreilles son menton tout est si petit et si parfait a la fois .

                                                                                                   .......

  Les années s'écoulent dans la joie, Elliot grandit, et la fierté que ses parents lui portent semble croitre en même temps .

C'est un enfant dont l'imagination débordante ne cesse de surprendre.

    Tantôt pirate, ou detective ,tantôt super héros ou chasseurs de monstres.

   Pourtant d'une nature habituellement  sage et obéissante, ,aujourd'hui ,il  échappe dans le parc de la propriété ,a  la surveillance de ses nourrices et disparait.

                                                                                                  ........

   Il semble qu'une éternité se soient écoulées avant qu'Elliot  ne se réveille ,au pied d'un arbre , d'où il est probablement  tombé..

   Sa tête est un peu endolorie , il se frotte le  front et constate une bosse ,puis il se lève pour inspecter les lieux.

   Il se rends immédiatement  compte que plus rien autour de lui rien ne ressemble a sa maison...Plus de parc où il aime jouer... plus de nourrices qui s'occupent si bien de lui et...plus de papa     ni  maman..

   Il connait pourtant cet endroit , il se souvient de l'avoir rêvé....

Ainsi, à la place du gazon qu'il croyait pourtant bien connaître pour y avoir tant fait de galipettes, il y avait à présent un sol très moussu, bordé de mouvantes fougères bleues. Leurs feuilles animées faisant comme des membres, se montraient curieusement tavelées de nombreux yeux rappelant les cocardes posées sur les ailes des papillons. Ces plantes issues d'un autre monde semblaient pareil à lui occupées à scruter alentour. Comme le feraient autant de commères s'inquiétant de la présence de quelques compères semblant vouloir à tout prix les narguer, restant obstinément plantés çà et là: incongrus en visqueux intrus parmi des fleurs étrangement bigarrées, des fongus colorés aux allures instables, propageaient pourtant comme en un dernier soupir, le silence singulier de leurs affaissements immortels… par le fait d'une bien étrange répétitivité qui faisait penser à l'aiguille bloquée des secondes au cadran d'une horloge dont  la pile batterie exsangue se viderait alors de ses derniers sursauts d'énergie. À moins que ce ne fut justement Elliot qui l'ayant entraînée dans sa chute vertigineuse hors du temps la condamna ainsi à ne plus rien décompter?

  

 

 

 

 

 

 

 



13/11/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres